Corps – Entretien philosophique (2) – Raphaël Enthoven – Marion Richez

La suite de notre série de retransmissions de 3 entretiens philosophiques (l’identité, le corps, l’esprit) selon un concept imaginé par Raphaël Enthoven, qui reçoit ici Marion Richez, ancienne élève de l’ENS, agrégée de Philosophie, sur thème du corps. Comme je vous l’ai dit, ces entretiens vus sur arte philosophie donnent une bonne idée de la question et des concepts, sur le plan de l’approche philosophique classique, bien utile en ces temps débordants de sollicitations cognitives souvent carencées en connaissances « de fond ».

La question du corps donc :

  • qui nous intéresse déjà énormément sans avoir à faire d’effort, à la base — c’est quand même autour de la satisfaction de ses besoins et instincts que nous sommes consciemment ou inconsciemment, de manière réflexe, constamment affairés, sans parler du souci de « son » / « mon » rendu visuel, je veux dire celui du corps, de « mon » corps, en d’autres termes des préoccupations liées à « son » / « mon » image (depuis ce billet sur l’identité, à chaque fois que je dis « mon » quelque chose je me demande de qui je parle, et quand je dis « mon » corps il faut vraiment que je me concentre :-)) —,
  • mais qui doit nous intéresser aussi dans la mesure où nous sommes avant tout des êtres bidimensionnels, corps-esprit / corps-âme / corps-soi — à chacun de choisir la terminologique qui lui convient —, et que de l’appréciation de cette bidimensionalité va dépendre le type de médecine de l’âme que l’on va exercer.

Je vous laisserai bien entendu vous faire votre propre idée :-), … mais avant de commencer, demandons nous quelle grille de lecture, quelles attentes pourrait avoir ici notre lecteur, passionné qu’il est de l’âme et de sa médecine ? Suggestions :

  • peut être simplement chercher à approfondir le rôle ou les effets du corps — et de cette part d’esprit « animal » qui va certainement avec — dans la physiologie du soi, la connaissance de soi, et de là dans la médecine de l’âme ?
  • se demander quelle serait la nature d’une relation corps-esprit telle que la croissance et le développement de chacune des deux entités soient les plus naturels possibles, et surtout telle que leur potentiels respectifs s’actualisent.
  • et comment penser cette relation justement ? S’agira-t-il d’évacuer le corps et ses passions afin  d’accéder à une liberté de l’esprit et pouvoir se consacrer au pur développement des vertus de l’âme ? Ou au contraire n’est ce pas uniquement dans l’incarnation, et sous la pesanteur du corps, que l’on peut, petit à petit, accéder à la vérité ?

Le corps – 1ère partie :

Le corps – 2ème partie :

-

Œuvres citées (Arte philo) :

  • René Descartes, Méditations métaphysiques, Livre de Poche, Classiques de la philosophie, 1990
  • Maurice Merleau-Ponty, L’œil et l’esprit, Gallimard, Folio Essais, 1985
  • Albert Camus, Noces, Gallimard, NRF Essais, 1993.

******

-

-

-

Share
This entry was posted in anatomie, Philosophie and tagged , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Corps – Entretien philosophique (2) – Raphaël Enthoven – Marion Richez

  1. Culture-conf says:

    La question du corps appelle également la question de l’identité qui appelle elle aussi la question de l’identification…
    Une conférence sur le sujet « Le corps/écran : quand l’identité se contruit en référence aux icônes populaires » va prochainement être tenue par Lorraine Alexandre, artiste travaillant particulièrement sur la (les) question(s) que pose le corps. A un langage philosophique, psychanalytique, scientifique… se superposera donc un langage artistique.
    Rendez-vous le jeudi 3 mars 2011 à 19h au conservatoire Léo Delibes de Clichy (M° Mairie de Clichy) pour en savoir plus ! (Entrée libre dans la limite des places disponibles)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>