Histoire naturelle de l’âme

Idée de lecture. Histoire naturelle de l’âme, de Laura Bossi, sorti en 2003 aux Presses Universitaires de France.

Le constat de départ de l’auteur, neurologue, est sans appel : « A l’aube du troisième millénaire, l’âme est oubliée. Les poètes et les artistes, par une curieuse subsitution, n’accordent plus de l’importance qu’à son double, le corps, soma, qui autrefois signifiait le corps inanimé, sans vie, le cadavre. Les philosophes semblent croire qu’il s’agit là d’un sujet passé à l’histoire, juste bon pour les anthologies. Les psychanalistes, quant à eux, n’osent même plus nommer le sujet de leurs études. Dans le Dictionnaire de la psychanalyse de Roudinesco et Plon (1997), pas d’ « âme » entre « ambulatorium » et « american psychiatric association », pas de psyché entre « psychasthénie » et « psychiatrie ». Les théologiens, enfin, peut être soucieux de ne pas passer pour des dualistes démodés, ou las simplement de controverses centenaires, paraissent désormais gênés par ce mot : ils lui préfèrent celui de personne (…) L’âme s’est ainsi absentée des modernes ouvrages et des dictionnaire de théologie chrétienne (note : Dictionnaire de la théologie, Eicher 1998 ; Dictionnaire critique de théologie, Lacoste 1998 qui réunit en une seule entrée âme, coeur, corps) et même de liturgie catholique des morts ».

C’est « l’éclipse de l’âme ».

Et dans le même temps, « les biologistes travaillent sur le vivant, les adeptes des neurosciences étudient la conscience et ses relations avec le corps (mind-body problem). Les médecins « réanimateurs » essayent de définir le moment précis du passage entre la vie et la mort. Les accoucheurs s’interrogent sur l’âme de l’embryon. Les savants s’appliquent à construire des créatures douées de vie ou d’intelligence artificielle. Les juristes et les experts de bioéthique statuent sur la personne humaine et sur les difficiles questions soulevées par les avancées de la science : manipulations génétiques, clonage et techniques de procréation, greffes d’organes. »

Une fois ce paradoxe constaté, Laura bossi dresse un recueil des théories et modèles sur l’âme, du point de vue des philosophes de l’antiquité à nos jours, des théologiens, des anthropologues, des psychanalystes, médecins et scientifiques. Sont aussi abordés par la suite de grands thèmes humanistes tels que l’individuation de l’homme et son rapport à l’animal, la question de la mort, notamment des états de mort clinique ou états végétatifs, de l’euthanasie, de la bioéthique, toujours mis en lumière par de nombreuses références historiques.

Ouvrage très bien pensé et écrit, facile d’abord et richement illustré de surcroit, à recommander pour qui veut faire un tour d’horizon exhaustif de l’histoire de l’âme. Remarquons enfin que la dernière phrase du livre se situe bien dans notre problématique : « (…) Il semble décidément que la maladie ait dépassé le cas singulier et qu’elle s’étende, telle une épidémie, au genre humain tout entier. Quel médecin de l’âme aujourd’hui nous en guérira-t-il ? ».

****

PUF 2003

Table des matières

Introduction : L’éclipse de l’âme

1 — Les animaux, les animés : bêtes divines, métamorphoses, chimères, théogamies — Métempsycoses et autres choses — L’âme en forme d’animal, oiseau ou papillon — Du paradis et des jardins zoologiques

2 — La grande échelle des êtres : Un monde si plein de tant de choses — Des pierres et des anges — La Renaissance, les mondes infinis — Descartes et l’âme des bêtes — Les Lumières, chaînons manquants, taxinomies — Les Romantiques, l’échelle en mouvement — Le surhomme

3 — L’arbre de l’évolution : Arbre buissonnant — Un ancêtre commun — Arbre généalogique, arbre de vie

4 — L’animal qui est en nous : Ces dangeureux organes — Les trois âmes — L’âme et la bête — Un message du fond des âges

5 — Histoire de singes : Humain trop humain — Le singe et la chute d’Adam — La transformation du singe en homme

6 — Principium individuationis : Un et indivisible — Du simple au complexe — Mortel, immortel

7 — Le futur de la mort : Les signes de la mort — La mort morcelée — La mort cérébrale — Euthanasie — Eradiquer la mort ?

Conclusion : Repenser l’âme, un plaidoyer pour l’homme

Bibliographie — Index

****

Share
This entry was posted in anatomie, Lectures and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>