Category Archives: Cinéma

Le principe d’incertitude : cinéma, physique, réflexion

Après notre post sur la causalité, j’ai revu — sans lien de cause à effet évident ! — ce très bon film de Joel Cohen, The Barber, the man who wasn’t there. Noir et blanc. Mise en scène  d’une grande qualité (voir extrait en fin d’article). Ce personnage excellent, Freddy Riedenschneider (Tony Shalhoub), avocat à la mode et au succès énorme, cherchant une stratégie de défense, se met véritablement en scène et donne une leçon à ses clients sur le principe d’incertitude, décrit initialement  par Werner Heisenberg. Ce principe fera d’ailleurs le lit d’une controverse classique entre Albert Einstein et Niels Bohr, tous deux Prix Nobel de Physique à un an d’intervalle, 1921 et 1922 respectivement, qui s’opposeront dans un débat devenu célèbre : en 1927, invité au cinquième congrès Solvay, Einstein proposera un défit expérimental pour marquer son opposition au principe d’incertitude de Werner Heisenberg, et lancera à Niels Bohr : « Gott würfelt nicht » (« Dieu ne joue pas aux dés ») , ce à quoi Niels Bohr répondra

Posted in Cinéma, Science | Tagged , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

La Quatrième Dimension : outil pour la connaissance de soi ?

Comment se connaître soi-même ? La Quatrième Dimension, outil pour la connaissance de soi ? Je ne parle pas de la découverte d’une autre dimension, mais de la série télévisée culte, The Twilight Zone … Ce ne sera qu’un exemple d’outil parmi d’autres car en fait tout autour de nous peut être l’occasion d’en savoir plus sur nous mêmes … J’avais vu cet épisode il y a bien longtemps, et soudain alors que je réfléchissais aux problèmes de l’égo qui maquille si bien son véritable visage à nos propres yeux, m’est venue l’idée de voir si je ne pouvais pas le retrouver sur la toile. The Mind and the Matter. L’esprit et la matière. Cet épisode de 1961 est extraordinaire : à la suite de la lecture d’un ouvrage, The Mind and the Matter, et d’événements qui ne peuvent se dérouler que dans la quatrième dimension, Archibald Beechcroft, qui travaille dans une entreprise d’assurances, se retrouve dans une situation hallucinante, qu’il a voulue, où il prend conscience de visu de la réalité de son personnage, notamment du caractère exacerbé de son ego égoïste. Et il en est écœuré. A expérimenter en tant qu’exercice de pensée ! S’imaginer dans la même situation. Ou se mettre devant un miroir et réfléchir à la manière dont Archibald Beechcroft pourrait mettre à profit ce qui lui est arrivé, et faire la même chose. Ou mener une enquête auprès de nos proches afin d’éviter à avoir à vivre ce type d’expériences qui, encore une fois, ne peuvent se dérouler que dans la Quatrième Dimension … Lire la suite et voir la vidéo :

Share
Posted in Cinéma, Clinique | Tagged , , , , | Leave a comment

Avoir encore une âme ou pas : vidéo et enquête – soul simulator

Âmes en stock, titre original Cold souls : je vous l’avais annoncé ici, ceux qui ne m’ont pas écouté n’auront pas le choix et vont en entendre parler, car je pense que je vais vous en montrer quelques séquences ! En effet, de nombreux passages du film peuvent servir de base à la réflexion. Ce premier extrait est excellent : Paul Giamatti, qui joue son propre rôle d’acteur new-yorkais déprimé, a choisi de faire appel à cette société d’extraction d’âme car il n’arrive pas à répéter son prochain spectacle sans être submergé et anéanti par l’émotion suscitée par le personnage. Il pense qu’en mettant son « âme » de côté, cet afflux émotionnel ne sera plus et il pourra se contenir… Je vous passe la discussion avec le médecin qui le reçoit (je garde cette entrevue pour un autre post, si je la trouve disponible quelque part pour vous en ligne) : la vidéo ci-dessous commence juste après

Posted in Cinéma, Clinique | Tagged , , , | Leave a comment