Tag Archives: ego

La Quatrième Dimension : outil pour la connaissance de soi ?

Comment se connaître soi-même ? La Quatrième Dimension, outil pour la connaissance de soi ? Je ne parle pas de la découverte d’une autre dimension, mais de la série télévisée culte, The Twilight Zone … Ce ne sera qu’un exemple d’outil parmi d’autres car en fait tout autour de nous peut être l’occasion d’en savoir plus sur nous mêmes … J’avais vu cet épisode il y a bien longtemps, et soudain alors que je réfléchissais aux problèmes de l’égo qui maquille si bien son véritable visage à nos propres yeux, m’est venue l’idée de voir si je ne pouvais pas le retrouver sur la toile. The Mind and the Matter. L’esprit et la matière. Cet épisode de 1961 est extraordinaire : à la suite de la lecture d’un ouvrage, The Mind and the Matter, et d’événements qui ne peuvent se dérouler que dans la quatrième dimension, Archibald Beechcroft, qui travaille dans une entreprise d’assurances, se retrouve dans une situation hallucinante, qu’il a voulue, où il prend conscience de visu de la réalité de son personnage, notamment du caractère exacerbé de son ego égoïste. Et il en est écœuré. A expérimenter en tant qu’exercice de pensée ! S’imaginer dans la même situation. Ou se mettre devant un miroir et réfléchir à la manière dont Archibald Beechcroft pourrait mettre à profit ce qui lui est arrivé, et faire la même chose. Ou mener une enquête auprès de nos proches afin d’éviter à avoir à vivre ce type d’expériences qui, encore une fois, ne peuvent se dérouler que dans la Quatrième Dimension … Lire la suite et voir la vidéo :

Share
Posted in Cinéma, Clinique | Tagged , , , , | Leave a comment

Neurobiologie de l’addiction – analogie et pistes de réflexion

Les Ernest conférences de l’École Normale Supérieure. Parlons de « Neurobiologie de l’addiction », conférence donnée par Jean-Pol Tassin. Neurosciences, neurobiologie, cerveau, réponses motrices et psychiques à un stimulus extérieur. Où l’on apprend l’existence d’un circuit de la récompense : quand ce circuit est activé, notamment par la dopamine, nous éprouvons du plaisir. Où l’on est étonné par le comportement d’un animal qui, au cours d’une expérience, va finir par mourir de faim  : tellement demandeur du plaisir lié à la stimulation du circuit de la récompense qu’il peut déclencher lui-même en actionnant une pédale reliée à une électrode directement au contact des structures cérébrales en question, il va préférer appuyer jusqu’à l’épuisement et la mort sur cette pédale plutôt que d’appuyer sur une autre qui lui offrirait pourtant de la nourriture. Il n’a plus conscience de ce qui est vital et nécessaire pour lui. Et il en meurt. Autre expérience intéressante par la suite, celle d’un singe qui adore le jus de pomme. Je vous laisse regarder la suite.

Share
Posted in Physiologie, Science, Staff | Tagged , , , , , , , , , | 1 Comment