Tag Archives: médecin

Hospitaliser sans frimer : Jaddo twitte humain

Je suis depuis longtemps le blog de Jaddo (Juste après dresseuse d’ours, Les histoires d’une jeune généraliste, brutes et non romancées. Sinon c’est pas rigolo), bien connue de la blogosphère des médecins branchés médecine 2.0, et je me suis régalé une seconde fois hors-ligne en lisant son livre (ci-contre) que j’ai fait découvrir à bon nombre de collègues qui ne connaissaient pas. Si si, des collègues qui n’ont pas le temps ou l’envie de lire un fil twitter ça existe, il y en a même beaucoup … Ils ne sont pas plus malheureux d’ailleurs, mais c’est un autre débat. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de Twitter malgré l’usage qu’en a fait Obama, un petit rappel : sur Twitter vous envoyez des messages brefs (des « tweets ») de 140 caractères max, tous ceux qui vous « suivent » le reçoivent instantanément. Cela s’appelle un fil d’actualité. On suit le fil Twitter de quelqu’un. Aussi simple que ça. A titre d’exemple, je (Pierre Toubib) suis Jaddo sur Twitter. LIRE LA SUITE …
Share
Posted in Clinique | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment

Du patient qui refuse les soins … Humeur de toubib

Histoire de priorité. De hiérarchie des priorités. D’équilibre. De prise de conscience des enjeux. De compréhension du risque. J’ai eu quelques soucis avec deux patients coup sur coup ces derniers jours, qui ont refusé de manière nette et définitive la prise en charge médicale urgente que je leur proposais. L’un comme l’autre, les mêmes arguments : le patient : « c’est ma semaine de vacances, j’y vais, point final, si je dois mourir, tant pis, si vous voulez je vous signe une décharge pour que votre responsabilité ne soit pas engagée ». Moi : « mais ce n’est pas pour le problème de ma responsabilité ou pas que j’insiste ! C’est pour vous ! Si je ne vous garde pas à l’hôpital ce soir et que je ne vous donne pas ces traitements rapidement, quand je vois les résultats de votre prise de sang je sais que ça va mal se passer, c’est sûr, ce n’est qu’une question de temps ! ». Rien à faire … Où plutôt tout reste à faire. Après ce genre de confrontation, j’ai un sentiment complexe, mélange de colère, de frustration, de culpabilité. Je me répète la scène mentalement, « j’aurais du dire ça, dire ci », navigation à vue entre « je n’ai pas trouvé les mots » et, pour se rassurer, « de toute façon j’ai fait mon devoir, tant pis pour lui s’il n’a pas accepté de suivre mes conseils ».

Share
Posted in Clinique, Humeur de toubib | Tagged , , , , , , | 6 Comments