Tag Archives: verité

L’éthique c’est comme les diurétiques : gare au conditionnement !

Incroyable histoire de diurétiques remplacés par un somnifère, histoire de furosémide remplacé par le zopiclone dans quelques centaines de boîtes de de furosémide peut-être délivrées par les laboratoires TEVA. Le diurétique en question est un générique du LASILIX®, le furosémide. Je ne vais pas remettre le couvert sur la question des génériques ici, d’autres comme Jaddo l’ont déjà abordée non sans humour. D’un côté on est de plus en plus méfiants (c’est normal) face aux nouveaux médicaments en raison des scandales récents notamment, et les patients acceptent parfois difficilement ces « nouveaux » médicaments (on peut les comprendre, je sais bien que moi-même pour me faire accepter de prendre un traitement au long cours il faudrait me présenter de très très bons arguments). Mais d’un autre côté, cette fois ci, les « bons » médicaments, bien anciens, bien connus, sans surprises, qui ont fait la preuve de leur efficacité dans des bonnes règles de prescription et de surveillance, qui sont utiles à tel point que ne pas les proposer dans les bonnes indications serait anti-éthique, et bien certains patients

Posted in Schémas de pensée | Tagged , , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Toucher la vérité sans la voir : un immense violoniste dans le métro. Débriefing.

Passer à côté de la vérité sans la remarquer … L’entendre, la toucher, mais poursuivre son chemin inconsciemment sans avoir été touché, percuté, éclairé un seul instant … Quel drame ! Quelle que soit cette vérité, les regrets sont amers dès lors que l’on comprend notre méprise. Le 12 janvier 2007, Joshua Bell, immense violoniste, habillé de manière banale, avec sa casquette de base-ball, s’est installé vers 8 heures du matin, heure de grande affluence, dans le hall de la station L’enfant Plaza à Washington. Durant les 43 minutes qui ont suivi, il a joué 6 des plus grands chef-d’œuvres de la musique classique, en commençant par la Chaconne de Bach, devant un total de 1097 personnes qui sont passées devant lui. Il jouait sur un Stradivarius de 1713, le Gibson ex-Huberman, acheté quelques années auparavant pour 3,5 millions de dollars. Deux jours auparavant il donnait une représentation au théâtre de Boston à guichet fermé pour des spectateurs qui avaient payé leur place jusqu’à 100 dollars.

Share
Posted in Schémas de pensée | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments

Emotions et raison : bonheur absolu de la compréhension

Andrew Wiles, immense mathématicien, pleure d’émotion sur cette vidéo en racontant l’histoire de sa démonstration du dernier théorème de Fermat, l’une des énigmes les plus connues de l’histoire des mathématiques, qui a tenu en échec des générations de chercheurs. Pour la petite histoire, Pierre de Fermat (XVIIème siècle) avait proposé son équation dans son exemplaire du livre Arithmetica de Diophante en indiquant qu’il en avait trouvé une merveilleuse démonstration … mais sans la donner car « elle ne tient pas dans la marge » !Il aura fallu de nombreuses tentatives ainsi que près de 350 ans d’efforts pour qu’une preuve en soit donnée en 1994, par Andrew Wiles.

Share
Posted in Science | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment

Bonheur véritable et accomplissement de soi : proposition originale en 4 minutes

Un bonheur dans une qualité d’être, qui permette de « s’approcher de la vérité, de sa propre essence et de la justice  — la justice dans le sens du bien agir… ». Un bonheur à l’opposé des conceptions naïves, angéliques et éphémères, un bonheur qui au contraire se construit pas après pas, dont les conditions sont en particulier la maîtrise de soi, la réalisation d’actes altruistes, une vision juste sur le monde, un bonheur qui nous permette d’accomplir notre humanité et dont les effets, durables, s’inscrivent dans l’âme … Difficile de résumer ce qui se révèle être déjà une synthèse présentée par Leili Anvar, celle d’une proposition de vie d’Ostad Elahi, penseur spirituel du XXe siècle, qui « synthétise toute une tradition spirituelle d’orient et d’occident » en précisant les conditions d’une vie active qui permette d’accomplir son humanité. Je vous laisse découvrir ce résumé en 4 minutes qui permet d’aborder tous les éléments d’un système dont l’élément final est sans ambiguïté : « L’amour est la racine de tout ».

Posted in Clinique | Tagged , , , , , , , , , , , | 4 Comments